Up Green remporte le Prix GENILEM HES Genève

29.11.2018 11:10
Luca Fazzone, Tim Coutherez (up Green), David Narr Genilem

Mis au concours dans toutes les Hautes Ecoles genevoises, c’est le trio Tim Coutherez, Luca Fazzone et Olivier Cristini qui gagne le Prix GENILEM HES 2018 avec son projet Up Green. Guido et Helvetia Nuts remportent le deuxième et troisième prix.

Sur le Canton de Genève, le Prix GENILEM HES 2018 a une nouvelle fois révélé trois projets prometteurs dans des domaines d'avenir tels que le tri des déchets organiques, les technologies de l'éducation ou le foodtech. 

Favoriser le tri des déchets verts

Développé par trois étudiants de l’HEPIA Genève, Up Green est une nouvelle solution technologique permettant aux particuliers de trier leurs déchets organiques. Se basant sur le constat que seuls 45% des déchets verts sont collectés comparé à 83% pour le PET ou 91% pour le papier, ils se sont mis au défi de développer une petite poubelle à compost simple d’usage et esthétique, capable de résoudre les problèmes observés. Grâce à ce produit, les ménages pourront trier, stocker et vider leurs déchets verts sans les désagréments liés notamment aux odeurs et aux moucherons. 

Faciliter l’apprentissage de la musique

Arrivé en deuxième position, Guido est un nouvel instrument de musique technologique pour les enfants entre 4 et 8 ans, conçu pour améliorer leur expérience dans l’apprentissage de la musique. Créé en collaboration avec des musiciens pédagogues, cet objet connecté aide non seulement les enfants à acquérir et développer des notions de base en théorie musicale, mais aussi les écoles de musique à dresser le profil de compétences de leurs élèves via la plateforme web. L’offre se complète d’une application smartphone pour les parents. L’équipe pluridisciplinaire à l’origine de ce projet compte six alumni de l’HEPIA, de la HEAD et de la HEG et a récemment gagné le «Concours de la Meilleure Idée» lors de la Global Entrepreneurship Week de Genève.

Crééer une chaine de valeur directe et durable

Pour finir, le projet Helvetia Nuts, porté par la diplômée de la HEG Annatina Mayer, est une chaine de création de valeur directe et durable entre producteurs de noix de cajou ivoiriens et torréfacteurs suisses. Avec son associé Abdallah Djedid, elle a choisi de capitaliser sur un savoir-faire ancestral suisse, celui de la torréfaction du café, et de se lancer sur le marché du «premium snacking» sain et naturel, en collaboration avec les producteurs de noix de cajou ivoiriens.

Photo: Luca Fazzone, Tim Coutherez (Up Green), David Narr (Genilem), Genilem

(Press release)
Please login or
register to comment

Please login or sign up to comment. Commenting guidelines

Please login or
register to use the
bookmark feature

By continuing to use this website you agree with our TERMS AND CONDITIONS