More news about Sy & Se Sàrl

Sy&Se ravit le Prix BCN Innovation 2018

26.10.2018 11:11

La start-up Sy&Se remporte le Prix BCN Innovation 2018. La Banque Cantonale Neuchâteloise a révélé son nom lors d’une conférence de presse tenue le 25 octobre 2018 à La Chaux-de-Fonds. Choisie parmi trois finalistes, la lauréate remporte la somme de CHF 300’000.–.

Fin du suspense à Neuchâtel. Sur décision unanime du jury, un seul lauréat a été récompensé cette année: Sy&Se. La start-up a découvert une nouvelle technologie d’assemblage qu’elle a brevetée et appelée ICB (Impulse current bonding). Cette jeune pousse recevra la totalité du mon-tant de CHF 300’000 dédié au Prix BCN Innovation 2018.

Dans le domaine de l’horlogerie, le collage des verres de montres sur la boîte est une étape importante qui s’avère problématique depuis de nombreuses années. Contrairement aux colles qui n’offrent que des forces d’adhésion relativement faibles, cette nouvelle technologie produit des liaisons interatomiques fortes. Jusqu’à présent, un assemblage ainsi lié ne peut être rompu que par la destruction de l’un des partenaires, généralement le verre.

Finaliste lors de la sélection 2017, Sy&Se avait déjà fait forte impression avec son projet. Le jury du Prix BCN Innovation a pu constater les efforts dans la poursuite des objectifs de la société durant l’année 2018 tant par la technologie mise au point que par la qualité des personnes dirigeantes. Des marchés à fortes valeurs ajoutées sont venus étoffer le marché de base de l’horlogerie, montrant ainsi le potentiel très élevé de cette technique pour le canton de Neuchâtel.

Excellentes perspectives de marché

La start-up chaux-de-fonnière conquiert ainsi le Prix BCN Innovation 2018 auquel 17 candidats avaient postulé. Ce nombre important de soumissions démontre la force d’innovation du canton de Neuchâtel. Au terme d’un rigoureux processus de sélection en trois tours, trois finalistes ont été retenus pour venir défendre leur projet devant le jury. La qualité et la crédibilité du projet, son caractère innovant, la solidité du business plan, les retombées potentielles pour le canton et l’usage éventuel du prix ont été des critères déterminants pour la désignation du lauréat, Sy&Se. Cette année, le jury a été particulièrement séduit par les excellentes perspectives de marché, le dynamisme et la compétence de l’équipe, son excellent partenariat et la qualité de sa stratégie de développement.

Une technologie pour révolutionner plusieurs industries

Basée au cœur des Montagnes neuchâteloises, la société Sy&Se a développé une innovation disruptive dans l’assemblage de matériaux. Utilisée à basse température (entre 150 et 180 degrés Celsius), sa technologie permet une liaison, au niveau des atomes, parfaitement stable et étanche aux liquides et aux gaz. Sa réalisation en parallèle permet une production de masse et offre l’avantage d’être particulièrement adaptée pour l’industrialisation moderne.

Fondée en 2017 et basée au sein du parc technologique de Neode à La Chaux-de-Fonds, la start-up Sy&Se a mis au point une nou- velle technologie d’assemblage de matériaux baptisée Impulse Current Bonding (ICB). Cette technique innovante permet de lier une grande gamme de métaux – par exemple aciers inoxydables, alliages de titane médical, aluminium, alliages supraconducteurs – et céramiques aux verres sans la moindre colle ni soudure.

Appui des partenaires

Cette invention est issue d’un projet de recherche lancé en 2013 entre la HE-Arc Ingénierie et un partenaire industriel de la haute horlogerie suisse et soutenue par le programme de la Commission pour la technologie et l’innovation (CTI / Innosuisse). Via cette nouvelle technique d’assemblage, Sy&Se a réussi à résoudre des problématiques d’assemblage de pièces de haute complexité en garantissant une liaison durable.

Comparée aux méthodes classiques telles que la colle, la technique d’assemblage par ICB apporte plusieurs améliorations notables concernant la liaison entre le métal et le verre. Le procédé utilisé par Sy&Se offre en effet un assemblage parfaitement étanche, résistant, totalement homogène et insensible aux produits de nettoyages. Le tout sans détériorer les composants (résistance à la corrosion des métaux) et en assurant une biocompatibilité sur le long terme.

Une portée sans limite

Si l’horlogerie a été déterminante dans le développement de la technologie, les nouveaux marchés qui s’ouvrent à la start-up semblent sans limite: aérospatial (encapsulation de capteurs), medtechs (système de diagnostic in vitro, endoscope), micro-électronique, télécom ( fibres optiques, téléphones portables), etc. En effet, le procédé d’assemblage du verre est une étape essentielle et souvent problématique dans la fabrication de nom- breux produits.

Pour répondre à ces sollicitations, le fondateur Sébastien Brun, ingénieur en microtechnique, s’est déjà entouré de deux parte- naires, l’ingénieur Florian Telmont en charge de l’industrialisation et Sylvie Maître Brun pour la gestion financière.

(Press release)

Please login or
register to comment

Please login or sign up to comment. Commenting guidelines

Please login or
register to use the
bookmark feature
More news about Sy & Se Sàrl
Please login or
register to use the
bookmark feature
Please login or
register to comment

Please login or sign up to comment. Commenting guidelines

 

Principal

18.01.2019
Editorial

Good times for pioneers

Partners

Contributors

By continuing to use this website you agree with our TERMS AND CONDITIONS