Self-plus ravit le Challenge Debiopharm-Inartis 2018

03.12.2018 14:05

Le Challenge Debiopharm-Inartis 2018 a remis lundi un prix de 25’000 francs à une équipe d’étudiants vaudois pour son projet “Self-up”. Doté d’une enveloppe de 80’000 francs, ce troisième concours d’idées et de projets a remporté un très vif succès avec 100 équipes participantes contre 83 en 2017 et 35 en 2016. L’appel à projet est lancé pour le 4e Challenge en 2019

Debiopharm Group (Debiopharm), et la Fondation Inartis ont remis lundi à l’Institut et Haute Ecole de la Santé la Source, à Lausanne, le premier prix du 3e Challenge pour la Qualité de vie du patient. Le projet “Self-up” de coussin ergonomique, qui aide les personnes âgées ou à mobilité réduite à se relever d’une chaise, a remporté ce concours face une importante concurrence. 

L’édition 2018 de ce Challenge, qui récompense des solutions pratiques qui amélioreront la qualité de vie des patients, a rencontré en effet un très vif succès avec 100 équipes inscrites, un record, contre 83 participants en 2017 et 35 projets en 2016, année de sa création. Le lauréat est récompensé d’un montant de 25’000 francs et d’un soutien au développement destiné à concrétiser son idée.

Le jury a été séduit par ce coussin esthétique, léger et peu encombrant imaginé par un groupe de huit étudiants lausannois de l’ECAL, de l’EPFL et de l’IMD : Muhammad Atif, Rafael Freixo, Oriane Perryman-Holt, Parth Reddy, Joyce Tsuchiya, Georg Foster, Mohamed Jerad et André Cepeda. Doté d’un ressort, il se déploie automatiquement lorsque la personne se lève. Le dispositif astucieux amortit également le mouvement en cas de chute arrière. En Europe, 51 million de personnes de 55 ans et plus, et 1 million en Suisse souffrent de difficultés de locomotion.

Réalisé à UniverCité – Renens, dans le cadre d’un workshop d’une semaine dédié à l’innovation organisé par l’IMD sous la supervision du professeur en stratégie de l’innovation, Dr. Cyril Bouquet, en partenariat avec la Fondation Inartis, ce produit, qui facilite la mobilité, s’adresse aussi aux personnes ayant des difficultés temporaires à se relever seules après une opération. Selon les statistiques étudiées par les lauréats, 21% des patients, après une fracture du col du fémur, meurent dans les 12 mois à cause de l’impact sur leur qualité de vie.

« Depuis le lancement du premier Challenge en 2016, plus de 220 initiatives ont vu le jour et au total plus de 500 personnes ont réfléchi à des moyens d’améliorer la qualité de vie des patients : Debiopharm met toujours l’accent dans ses développements pharmaceutiques sur la qualité de vie du patient, mais dans ce cas il s’agit de limiter les effets secondaires possibles : fatigue, vomissements, nausée, neuropathies, etc. Le Challenge évolue sur un autre registre et complète grandement notre travail. Concernant le projet gagnant de cette année, un coussin auto-gonflable, celui-ci répond à un véritable besoin. C’est une solution toute simple, qui peut améliorer grandement la mobilité et la qualité de vie des personnes âgées. Ce projet très utile a aussi un gros potentiel et peut rapidement être mis à disposition et aider. » – Thierry Mauvernay, Président de Debiopharm Group™ 

« Nous sommes très heureux de voir affluer de plus en plus de nouvelles idées innovantes dans le cadre de ce Challenge qui s’est désormais fait un nom dans la sphère des soutiens à l’innovation. Ce qui me fascine est de voir la capacité d’équipes transdisciplinaires à inventer en des temps record de nouveaux concepts qui ont la capacité de changer le paradigme de la prise en charge des patients. » – Benoît Dubuis, Président de la Fondation Inartis

Lancement du 4e Challenge 2019

Après le vif succès des trois premières éditions, Debiopharm Group™ (Debiopharm) et la Fondation Inartis lancent l’appel à projets du 4e Challenge Qualité de vie du patient. Ce concours est doté d’une enveloppe totale de plus de 80’000 francs, qui comprend les gains suivants : 5’000 francs pour chacune des cinq équipes finalistes, 25’000 francs au lauréat, un soutien en consulting offert par la Fondation Inartis ainsi qu’un chèques-services de 3’000 francs offerts par EY au vainqueur. Ces récompenses ont pour objectif d’accélérer la mise en œuvre ou la commercialisation de projets concrets

Un Challenge ouvert à tous 

Le challenge est ouvert à toute équipe sensibilisée aux contraintes et aux difficultés vécues par les patients au cours de leur parcours de soins au sens large. Les projets devront être interdisciplinaires, concrets, originaux, innovants et faciles à mettre en œuvre. Ces initiatives collectives pourront investir tous les domaines de la santé incluant par exemple la décoration et l’organisation des chambres, l’environnement des patients, l’amélioration des règles complexes de certaines institutions ou organismes ou la prise en charge des malades ou de leur famille. Les solutions proposées ne doivent pas forcément être complexes ou techniques. Une idée simple permet aussi d’améliorer la qualité de vie des patients, à l’image par exemple du projet « Tremor », un dispositif anti-tremblement destiné à aider les patients souffrants de tremblements chroniques à boire sans renverser le liquide de leur verre et sans avoir recours à une paille, récompensé en 2017.

Critères de sélection

Chaque dossier sera étudié par un comité dédié en fonction des 5 critères suivants :

  • Impact sur l’utilisateur final,
  • Retombées économiques observées ou envisagées,
  • Originalité du projet et de la démarche,
  • Coopération induite avec les milieux académiques et/ou économiques,
  • Pertinence de la candidature par rapport à la thématique du Challenge.

Un Challenge en deux étapes

En mai 2019, le jury se réunira pour sélectionner les meilleurs projets. Les équipes finalistes recevront une somme de 5’000 francs chacune afin de matérialiser leur idée et soumettre son évolution quelques mois plus tard au jury. Durant cette phase, elles pourront profiter des infrastructures d’UniverCité à Renens et s’appuyer sur le réseau d’expériences de Debiopharm et de la Fondation Inartis qui mettra à disposition son expertise et ses compétences pour le bon développement des projets. A l’automne 2019, le meilleur projet sera récompensé́ par un prix de 25’000 francs qui servira à implémenter sa commercialisation ou sa réalisation.

Pour participer en 2019

Les candidatures doivent parvenir à l’adresse: Fondation Inartis Avenue des Baumettes 11, 1020 Renens ou par courriel à: challengedebiopharm@inartis.ch Le règlement du Challenge peut être consulté sur Internet (www.debiopharm.com/challenge  ou www.challenges.inartis.ch. La clôture du dépôt de candidatures est fixée au 30 avril 2019, cachet de la poste ou avis de réception d’e-mail faisant foi.

(Press release)
Please login or
register to comment

Please login or sign up to comment. Commenting guidelines

Please login or
register to use the
bookmark feature

By continuing to use this website you agree with our TERMS AND CONDITIONS