Quatre pépites valaisannes de l’énergie au BlueArk Challenge

15.11.2018 10:32

Related tags

projet Naïade

Le BlueArk Challenge, premier hackathon dédié à l’énergie, s’est achevé samedi dernier au Châble en Valais, en présence d’une centaine de personnes, dont 55 développeurs informatiques. Cette édition a récompensé quatre projets prometteurs qui permettront de mieux digitaliser le domaine énergétique. Prochaine étape: passer du projet à la start-up    

Au terme de la première édition du BlueArk Challenge, le hackathon dédié à l’énergie, c’est le projet Naïade qui a remporté la compétition avec sa solution qui permet de digitaliser la gestion d’un réseau d’eau complexe.

Organisé au Châble dans la Commune de Bagnes (VS) par le Pôle d’innovation BlueArk Entremont, ALTIS Groupe, les Services industriels de Monthey et la Fondation The Ark, la manifestation a accueilli plus de 100 personnes, dont 55 développeurs. Ceux-ci ont travaillé d’arrache-pied sur 11 défis concrets, rencontrés dans la vie de tous les jours par les professionnels du domaine de l’énergie. Trois autres projets ont été récompensés au terme de 24 heures de travail intensif.

« Cette première édition est réussie. Non seulement la participation des développeurs a dépassé nos attentes, mais aussi et surtout des avancées concrètes ont pu être réalisées en seulement 24 heures », note Guillaume von Roten, coordinateur de la manifestation au nom du Pôle d’Innovation BlueArk Entremont. « La manifestation a même eu une portée internationale, puisque les développeurs présents sur place au Châble venaient de toute la Suisse, mais également d’Italie, du Luxembourg et de France ». 

« Le monde de l’énergie a pu se rendre compte de la capacité à innover et à développer extrêmement rapidement des solutions complexes technologiquement, mais accessibles pour le grand public », a noté pour sa part Joël Di Natale, directeur général d’ALTIS Groupe. 

Quatre lauréats
Samedi soir, plusieurs prototypes et solutions concrètes ont pu être présentés devant le jury. Parmi eux, le projet Naïade, qui permet une gestion efficace d’un réseau d’eau complexe grâce à un logiciel incluant du Machine Learning, a remporté les faveurs du jury. Il repart avec un chèque de CHF 3'000.- et obtient un accompagnement pour poursuivre le développement du projet.

Energy Coach, qui avait pour mission de définir le coût d’utilisation d’un appareil électroménager acheté dans le commerce en se basant sur son étiquette de performance énergétique, remporte le second prix (CHF 1'500.- en cash). Le troisième prix (CHF 500.- en cash) revient à SmartCrieur, dont le défi était d’informer au plus vite les utilisateurs impactés par une panne sur le réseau. Enfin, c’est Easy Bill qui obtient le prix spécial de la commune de Bagnes (CHF 1'000.-) en tant que projet le plus utile aux collectivités publiques.

En présence d’Elmar Mock
Le BlueArk Challenge a été parrainé par Elmar Mock, co-inventeur de la Swatch. Ce dernier a donné une conférence d’ouverture sur la nécessité d’innover dans un domaine traditionnel comme l’énergie. Un message bien entendu par les participants du domaine, présents en nombre au Châble. Une prochaine édition est d’ores et déjà prévue en 2019. 

(Press release)

Please login or
register to comment

Please login or sign up to comment. Commenting guidelines

Please login or
register to use the
bookmark feature

Related tags

Read more about

Please login or
register to use the
bookmark feature

Related tags

Read more about

Please login or
register to comment

Please login or sign up to comment. Commenting guidelines

 

Principal

18.01.2019
Editorial

Good times for pioneers

Partners

Contributors

By continuing to use this website you agree with our TERMS AND CONDITIONS