La start-up Fastree 3D SA remporté 130.000 CHF lors de la finale du programme venture kick

24.09.2014 12:47

Fastree3D, issue du laboratoire d’architecture quantique du Prof. Edoardo Charbon à l’EPFL, entend révolutionner le marché de la sécurité automobile et robotique.

Les objets «intelligents» et automatisés, sur lesquels nous pouvons compter pour notre sécurité, sont en plein essor. Dans le secteur automobile par exemple, la plupart des voitures actuelles nous permettent déjà d’éviter les accrocs grâce à une assistance sonore ou vidéo. La start-up Fastree3D, entend révolutionner le marché de la sécurité automobile et robotique. Née en 2013, elle développe des systèmes de traitement d’image en 3D basés sur une technologie de capteurs (CMOS) permettant aux véhicules de détecter rapidement et en temps réel des objets en mouvement, même à grande distance. Les systèmes d’aide à la conduite automobile peuvent alors réagir à temps au danger, en freinant ou en évitant un obstacle. Cette technologie de pointe, fonctionnant aussi bien de nuit qu’en plein soleil, promet de réduire considérablement les accidents. La vision industrielle, la métrologie ou la médecine constituent d’autres champs d’application.

Des liens avec l’industrie pour la finale de venture kick
Demain, la vision en 3D capable d’identifier les obstacles sur la route et de réduire les accidents deviendra un standard sur nos véhicules. Aujourd’hui déjà, aux Etats-Unis, tous les véhicules qui sortent d’usine ont l’obligation d’être équipés de caméras. Pour le Prof. Edoardo Charbon, co-fondateur de Fastree3D et architecte de Canesta, une société rachetée par Microsoft pour développer la Kinect, «venture kick va permettre à Fastree3D de renforcer ses chances de succès dans le développement de la nouvelle génération de vision 3D pour le marché de la sécurité automobile». Un marché qui devrait dépasser le milliard de dollars en 2018, et dont plusieurs acteurs de l’intégration automobile ont déjà signifié leur intérêt pour les systèmes novateurs de la start-up lausannoise. Tisser ces liens avec l’industrie a d’ailleurs constitué l’une des tâches prioritaires pour Fastree3D afin de remporter la finale de venture kick. Sa technologie innovante, couplée à plusieurs patentes et à un transfert de technologie réussi à l’EPFL, lui permet aujourd’hui de figurer pour la 1ère fois à la 72ème place du classement des 100 meilleures start-ups de Suisse.

Principal

Partners

Contributors